Le regroupement de prêts concerne tous les retraités ayant des crédits

L’âge minimum pour partir à la retraite est actuellement de 60 ans. A cet âge un individu est considéré comme étant un senior. Du point de vue de la loi, les retraités disposent des mêmes droits qu’une personnes plus jeune lorsqu’il s’agit de regroupement de crédits. Pourtant, dans la pratique, il en est autrement.

Les droits des retraités concernant le regroupement de crédits

En premier lieu, il convient de définir ce qu’est un senior. Sur le marché du travail, un senior est un individu de plus de 50 ans. Passé cet âge il est alors plus difficile de trouver un emploi. Dans le domaine médical, une personne n’entre dans cette catégorie que lorsqu’il a passé ses 70 ans. Les retraités sont donc considérés comme des seniors.

Aucun texte ni règlement du code de la consommation ne fait sujet de la limite d’âge pour bénéficier d’un crédit. Un retraité peut donc souscrire aux mêmes regroupements de crédits qu’un non retraité et ce dans les mêmes conditions.

Aux yeux de la loi, un senior est similaire à une personne plus jeune. Pourtant dans la pratique, il en est autrement.

Le regroupement de crédits pour les retraités

Les retraités sont vus autrement par les organismes de crédit et les banques en raison du fait qu’ils considèrent que faire souscrire un crédit à un sénior présente plus de risques. Ils sont donc plus réticents lorsqu’ils ont face à eux un senior.

Pour réduire les risques qu’ils prennent, les organismes de crédits imposent souvent des conditions supplémentaires emprunteurs qui veulent souscrire à un regroupement de crédits pour retraités. Ils demandent en général aux seniors de souscrire à une assurance emprunteur dans le cadre d’une demande de rachat de crédit.

Cette assurance leur permet de s’assurer en cas de décès ou d’invalidité. Elle offre aussi à l’emprunteur le bénéfice d’offrir à ses proches une sécurité tout en garantissant son prêt. Toutefois, pour d’éviter d’avoir recours à une assurance, il existe la possibilité de souscrire le regroupement de crédit au nom de son conjoint à condition que ce dernier soit plus jeune. Dans ce cas, la situation maritale est décisive.

Ce dossier, accessible ici, devrait vous intéresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *